MIKE PORTNOY / MEET AND GREET IN BELGIUM 2011

La firme  Adams Drumworld, fabriquant et commercialisant des batteries et des accessoires qui selon les musiciens du Benelux sont d'une grande qualité a organisé une tournée européenne : Drummers Festival. On peut y rencontrer Jojo Mayer, Dom Famularo, Thomas Lang mais surtout le talentueux Mike Portnoy

  

Depuis, 1992 date où je découvre ce qui allait devenir le Métal progressif band précurseur de tous les temps j'ai toujours souhaité rencontrer celui qui m'a fais aimer le style musical et m'a donné goût à l'instrument : Mr Mike Portnoy. Lorsque je me présente à la table pour échanger et obtenir ses signatures, je suis impressionné et je lui fais part de mon immense joie de le voir ce jour alors que j'ai toujours tenté de l'approché depuis près de vingt ans.

JEFF : "Mike, je suis très impréssionné de te rencontrer aujourd'hui, depuis très longtemps, j'attends cet instant"

MIKE : "Oh, vraiment ?"

JEFF : "Oui tellement, je trouve que tu es unique en ton genre et j'aime la couleur que tu apporte à ton jeu. Tu m'apporte énormément"

MIKE : "Merci beaucoup"

Je lui présente mon premier billet de place de concert datant de 1995, tournée Awake, il le regarde attentivement...

JEFF : "Voici mon premier billet, tu te souviens de l'Elysée Montmartre ? J'ai vu ton twit"

MIKE : "Wooww c'est vieux, oui j'ai appris qu'il avait brûlé !"

JEFF : "Est-ce que tu reviendras en France pour jouer de nouveau à Paris ?"

MIKE : "Et bien, je serai toujours là-bas !"

Je débale mes affaires un peu maladroitement et surtout très nerveusement et demande aux personnes de la file d'attente de bien vouloir m'excuser car j'ai encore des choses à lui faire signer

MIKE : "Non aucun soucis !"

 

Je le remercie énormément de par son attention et nous prenons la photo souvenir !

En partant, je le salut de nouveau et il me dit "Au revoir" en français. Le moment est très court, il y a des fois où j'aurais souhaité me l'accaparer pour discuter longuement. Finalement ça vallait le coup d'attendre si longtemps. Des gens m'ont dit qu'il fallait persévérer pour parvenir à ses fins. Chose faite.

 

 

135 votes. Moyenne 4.98 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site